La route pour recharger les voitures électriques

formation de mécanique

Si les voitures électriques présentent un avantage majeur pour la protection de l’environnement, il n’en demeure pas moins qu’il existe encore des problèmes liés à l’autonomie et la recharge de ce type de véhicule. En effet, à l’exception de la Tesla S et X, la majorité d’entre eux dépassent rarement les 400 kilomètres avec une batterie pleine. Pour faire face à cette problématique, le gouvernement britannique a décidé de tester un système de recharge électrique tout en roulant, par l’intermédiaire de chargeurs situés sous le bitume. Étudiants en école de mécanique automobile, découvrons ensemble l’ambitieux projet du gouvernement britannique.

La recharge par l’électro-magnétisme

Le principe de la recharge se fait par l’électro-magnétisme avec une bobine placée sous la chaussée et reliée à une autre bobine de fil électrique. Quand une voiture roule sur la bobine, celle-ci génère de l’électricité qui recharge la voiture avec un courant pouvant atteindre 180 kW. Pour utiliser ce nouveau moyen de recharge, les véhicules devront être équipés d’un système capable de se recharger sans fil. De quoi aider les automobilistes à augmenter significativement l’autonomie de leur véhicule électrique. Ces autoroutes électriques feront également gagner du temps aux automobilistes car ils n’auront plus à chercher une borne électrique.

école de mécanique automobileL’autoroute électrique

Un investissement colossal

Pour mettre en place ce projet, le gouvernement britannique a investi, sur cinq ans, 710 millions d’euros soit plus d’un milliard de dollars canadiens. Les premiers tests vont commencer d’ici la fin de l’année avec des véhicules équipés de diverses technologies sans fil pouvant recevoir de l’électricité tout en roulant. Des câbles électriques qui génèrent des champs électromagnétiques seront installés dans un premier temps sous des routes qui ne sont pas accessibles au public.

Un projet remis en cause

Si le projet ambitieux permettrait de développer la croissance et l’emploi du pays, certaines voix discordantes contestent malgré tout son utilité. En effet, nos étudiants en cours de mécanique automobile savent à quel point les nouvelles technologies en matière d’autonomie des batteries évoluent rapidement. Tesla en est l’exemple parfait, avec ses avancées technologiques qui se sont considérablement améliorées au fil des ans. Il est donc, pour certains, pas sûr que ces travaux titanesques, qui se chiffreront à plusieurs milliards d’euros, soient nécessaires à long terme.

Pour se défendre, les responsables du projet ont insisté sur le fait que les réseaux enterrés pourront en plus de recharger les véhicules électriques, transmettre également des informations aux voitures autonomes et permettre de sécuriser les convois de poids-lourds en mode pilotage automatique.

Étudiants en formation de mécanique automobile, que pensez-vous du concept de routes électriques pour recharger les voitures électriques?

Categories: Nouvelles de l'industrie automobile
Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière