La réussite de Tesla

Tesla, le fabricant américain de voitures électriques a fait beaucoup parler de lui ces dernières années. Le modèle le plus populaire du constructeur, Model S possède une très bonne réputation, autant auprès des experts munis d’une formation d’une école mécanique automobile que du consommateur moyen. En effet, les consommateurs perçoivent la voiture comme une bouffée d’air frais comparativement aux voitures électriques offertes par les autres constructeurs. Il faut dire que Tesla se spécialise dans la voiture électrique haut de gamme à fort potentiel, comparativement aux autres compagnies qui offrent une gamme complète de produits.

Pour bien comprendre la réussite de Tesla, il faut d’abord considérer l’approche de la compagnie. Fait à noter, Tesla comparativement à ses concurrents dépense très peu en marketing. La compagnie effectue sa propre publicité sur les réseaux sociaux, mais rien de plus. Elle mise plutôt sur l’innovation et le bouche-à-oreille. Cette stratégie semble fonctionner, puisque Tesla enregistre en ce moment des très bons chiffres d’affaires.

Model S

 

La Tesla Model S a été qualifiée de voiture « presque parfaite » par le magazine Consumer Reports, qui lui a accordé une note de 99 %. Le véhicule peut atteindre les 100 km/h en 4 secondes et est fort populaire auprès des vedettes d’Hollywood et autres personnalités influentes. Bien qu’elle se vend, en ce moment à un peu plus de 70 000 $, la prochaine génération prévue pour 2017 devrait coûter entre 30 000 $ et 40 000 $, ce qui rendra sans doute la marque plus accessible. La vision à long terme de Tesla est de rendre sa voiture électrique ultra fiable et accessible pour tous.

Tesla à Montréal

Si vous êtes un étudiant en cours de mécanique automobile ou vous possédez une formation de mécanique automobile, que diriez-vous de travailler pour Tesla? La compagnie est sur le point de frapper un grand coup avec son tout premier magasin au Québec qui sera situé sur la rue Ferrier, à Montréal. En effet, les 45 000 pieds carrés disponibles à l’intérieur du bâtiment choisi par Tesla vont permettre à la compagnie d’Elon Musk d’ouvrir un des plus importants points de service de l’entreprise en Amérique du Nord, ce qui signifie une importante création d’emplois. Au niveau des ventes, la compagnie fait les choses un peu différemment. Elle encourage entre autres les ventes par internet, et ses succursales ressemblent davantage aux magasins d’Apple qu’à un concessionnaire automobile.

Ceci étant dit, pas surprenant que la compagnie américaine soit décidée à s’installer au Québec. La province possède d’excellentes ressources hydroélectriques et le gouvernement provincial espère augmenter la présence de voitures électriques sur nos routes dans les années à venir. De plus, les consommateurs québécois se disent très ouverts à l’idée de passer aux voitures entièrement électriques.

Tesla espère ouvrir sa succursale à Montréal vers la fin de cette année ou au début de la prochaine année.

Categories: Mécanique automobile, Nouvelles de l'industrie automobile
Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière