James Bond et la DB5, un petit air de nostalgie

Le dernier opus de James Bond, Skyfall, sortira au Québec le 9 novembre prochain. Mister Bond, James Bond, fêtera ses 50 ans au cinéma au volant d’une revenante, l’Aston Martin DB5. Qui a pris le plus de rides ?

C’est Sam Mendes (American Beauty, Revolutionary Road) qui a réalisé ce film qui, s’il tient toutes ses promesses, devrait être l’un des plus réussis de la saga du célèbre 007. Né au Royaume-Uni, le réalisateur porte un regard tendre et nostalgique sur la fameuse DB5, voiture pilotée par Sean Connery dans le film Goldfinger en 1964, et voit son retour au grand écran comme un hommage.

Dans le livre Goldfinger de Ian Fleming, James Bond devait se mettre au volant de la DBII (dessinée par W.O. Bentley). Mais le film a été tourné au début des années 60, et il se trouve que la DB5 était le dernier-né de la marque Aston Martin à ce moment-la. C’est ainsi qu’elle a été propulsée sous le feu des projecteurs, au grand avantage de l’agent secret. On aimerait d’ailleurs savoir à quelle école de mécanique automobile ses concepteurs sont allés ! En effet, cette petite merveille de technologie (pour l’époque) recelait bien des surprises :

–          Siège éjectable (et le toit ouvrant qui va avec)

–          Fumigènes

–          Éjecteur de clous

–          Cache d’armes

–          etc.

Bref, la panoplie complète pour tout agent secret qui se respecte. Bien sur, la scène de poursuite dans le film de 1964 semble poussive par rapport aux technologies actuelles, mais si toutes les voitures étaient de cette qualité, les estimateurs de dommage automobile pourraient prendre des vacances prolongées ! Enfin, si l’on considère que les ennemis de 007 ne méritent pas une estimation…

Les fans au regard de lynx remarqueront que l’immatriculation est la même que toutes les fois où la DB5 est apparue à l’écran. Mais cela ne signifie pas que ce soit le même véhicule qui ait été utilisé dans tous les tournages. En effet, très peu étaient sortis des usines. Alors si vous voulez prendre un petit cours de mécanique automobile à la James Bond, il vous faudra vous rendre outre-Atlantique, au musée de l’automobile Louwman Museum, en Hollande ! C’est là qu’est exposée la voiture originelle. Bon voyage.

Categories: Mécanique automobile
Étiquettes : , , ,

Une réponse à “James Bond et la DB5, un petit air de nostalgie”

  1. […] Né au Royaume-Uni, le réalisateur porte un regard tendre et nostalgique sur la fameuse DB5, voiture pilotée par Sean Connery dans le film Goldfinger en 1964, et voit son retour au grand écran comme un hommage.  […]

Laisser un commentaire

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière