Guide pour réceptionner et gérer les marchandises de pièces automobiles

Dans un atelier de mécanique, les pièces automobiles en stock représentent une valeur de plusieurs milliers de dollars. Pour commander, réceptionner et gérer ces pièces de façon efficace, plusieurs pratiques essentielles sont à adopter. Une bonne gestion des pièces permet non seulement de réduire les pertes de temps, mais également d’argent. Voici un tour d’horizon des points importants à vérifier et à mettre en application pour une gestion des pièces optimale.

Les délais pour la passation de commande

Une passation de commande de pièces trop tardive peut avoir un impact sur la durée du processus de réparation. En effet, plus le délai de livraison est court, plus il y a de risques que le fournisseur ne dispose pas de toutes les pièces demandées dans son inventaire. Il est généralement souhaitable de s’y prendre entre une à trois semaines avant le début des travaux pour passer une commande.

Réception des marchandises

La réception des pièces est une étape importante à ne pas négliger, car il arrive parfois que la marchandise ne soit tout simplement pas la bonne. Les étudiants de notre formation de commis aux pièces devront, une fois qu’ils exerceront leur fonction, s’assurer de vérifier que la marchandise livrée soit bien celle qui a été commandée. Une vérification de chaque pièce est nécessaire, et ce n’est qu’une fois cette étape achevée que le bon de livraison peut être signé.

Pour que les mécaniciens puissent avoir rapidement accès aux pièces dont ils ont besoin pour effectuer leur réparation, les colis fraîchement reçus doivent être classés par bon de réparation sur les charriots dédiés aux pièces. Il est pour cela nécessaire d’exiger de la part du fournisseur d’inscrire le numéro du bon de réparation sur les factures.

Pour éviter les pertes, les pièces reçues doivent être installées au plus vite. Celles reçues le matin peuvent être installées l’après-midi, et celles livrées l’après-midi le lendemain matin.

Gestion des retours

Pour diverses raisons, il arrive que des pièces doivent être retournées au fournisseur. En attendant trop longtemps pour effectuer les retours, il y a des risques de dépasser la date limite accordée pour un remboursement ou de devoir attendre longtemps pour se faire rembourser. Le conseiller aux pièces ne doit donc pas perdre de temps pour s’occuper des retours de marchandise. En collaboration avec le livreur, il doit s’assurer lors du passage de ce dernier de vérifier s’il y a ou non des pièces à retourner au fournisseur.

L’industrie automobile vous passionne? Vous aimez la gestion puis travailler avec le public? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur nos cours en pièces automobiles en cliquant sur l’onglet « Programmes » de notre site Web ou contactez-nous en remplissant notre formulaire de demande d’information en bas de la page.

Categories: Commis aux piéces
Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière