Guide pour les conseillers en carrosserie pour informer les clients sur les procédures après un accident

conseiller en carrosserie

Après un accident de voiture, l’estimation des dommages est une étape obligatoire pour toute personne qui espère obtenir une indemnisation de la part de son assureur. Avant de se lancer dans cette procédure, il est important de savoir comment cette dernière se déroule pour éviter les mauvaises surprises. Voici les informations essentielles que les clients doivent savoir sur le processus d’estimation et sur les options possibles pour réparer un véhicule accidenté.

Déterminer le coût des réparations

Pour les assureurs, l’estimation des dommages permet, dans un premier temps, d’évaluer les coûts des réparations nécessaires pour remettre le véhicule en état, en prenant en considération les techniques de réparation en vigueur, l’âge du véhicule et sa valeur sur le marché.

Au terme de l’estimation, c’est à l’assureur de déterminer si les réparations en valent la peine, ou s’il est préférable de déclarer le véhicule en perte totale. Dans la majorité des cas, les véhicules sont déclarés comme étant des pertes totales lorsque le coût des réparations dépasse la valeur du véhicule. Quel que soit le verdict, l’assureur doit régler le sinistre en se fiant aux protections choisies dans le contrat d’assurance auto.

C’est à l’estimateur en dommages automobiles que revient le travail d’estimation. Soit il est directement employé par l’assureur, ou soit il provient d’un centre d’estimation des dommages.

Les véhicules réparables

Pour les véhicules gravement accidentés, ces derniers peuvent être réparés, mais doivent obligatoirement passer par une inspection de la SAAQ avant de circuler à nouveau.

Si vous avez un intérêt marqué pour le secteur de l’automobile et que vous souhaitez devenir conseiller en carrosserie, sachez les pièces usagées d’origine du manufacturier sont majoritairement utilisées pour effectuer les réparations, et doivent donc êtres considérées au moment de déterminer le coût des pièces. Seuls les clients ayant souscrits à une assurance spécifique peuvent obtenir des pièces neuves d’origine, ci ces dernières ne peuvent être réparées.

Réparations et indemnisation

Pour effectuer les réparations de leur véhicule, les clients peuvent choisir n’importe quel atelier, pourvu qu’ils s’assurent que les réparations sont conformes au devis provenant de l’assureur. Il arrive que certains assureurs recommandent eux-mêmes un atelier de réparation.

Enfin, concernant l’indemnisation, l’assureur dispose, selon le Code civil, d’un délai de 60 jours suivant la réception de la déclaration de sinistre ou suivant la réception de l’ensemble des renseignements et pièces justificatives nécessaires.

L’industrie automobile vous passionne et vous souhaitez intégrer une école de mécanique auto au Canada ? Cliquez sur l’onglet « Programmes » de notre site internet pour tout savoir sur nos formations et sur les possibilités de carrières au Québec.

Categories: Nouvelles de l'industrie automobile
Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière