Guide pour assurer une bonne application des peintures pour les conseillers en carrosserie

estimation de dommage automobile

Que ce soit à cause d’un accident ou des conditions atmosphériques agressives, les causes de défaut de peinture sont diverses. Dans le processus de réparation des dommages, les peintres automobiles jouent un rôle essentiel pour redonner aux véhicules leur lustre d’origine. Même si les équipements et la qualité des produits ont largement évolué au fil des ans, les risques d’une mauvaise application de la peinture sont toujours présents.

Pour nos étudiants et pour toute autre personne souhaitant faire une carrière en tant que conseiller en carrosserie, voici quelques-uns des problèmes les plus courants auxquels sont confrontés les peintres automobiles.

Les coulures

Celles-ci consistent en un écoulement immédiat de la peinture vers le bas après l’application. Elles peuvent apparaître lorsque le réglage du pistolet est défectueux, lorsque la température de la peinture, du support, ou de la cabine est trop basse, lorsque le choix des durcisseurs et des diluants est mauvais ou bien même lorsque le temps d’évaporation est inadapté entre les couches.

Pour éviter les coulures, il est important de vérifier que le pistolet fonctionne correctement tout en s’assurant que l’objet et le produit soient à une température ambiante de 20°C. De plus, il est possible de prévenir les coulures en suivant les conseils d’application des fiches techniques mises à disposition, mais également de s’assurer d’utiliser la combinaison adéquate de durcisseurs et de diluants. Enfin, si les coulures font leur apparition, il est possible de les poncer, de les polir et de les repeindre.

Les marbrures

Elles apparaissent sous forme de tâches plus ou moins poncées, généralement disposées en bandes dans les finitions métallisées.  Les marbrures sont dues à une application irrégulière de la base mate, au temps trop court d’évaporation de la base avant l’application du vernis, ou, pace que la pression du pistolet est inadaptée.

Pour prévenir le risque de marbrures, il est important de s’assurer que le temps d’évaporation est suffisant, que le réglage du pistolet soit adapté et que celui-ci soit positionné parallèle à l’objet lors de l’application. Enfin, étudiants en estimation de dommages automobiles, sachez que dans le cas où  des marbrures font leur apparition, il est possible en cas d’utilisation d’une base mate conventionnelle, d’utiliser la méthode des gouttelettes avant l’application du vernis. Le ponçage pour repeindre peut se faire uniquement si le revêtement est sec.

Les cloques d’humidité

Celles-ci apparaissent sous forme de cloques de différentes tailles, position et fréquence, par temps humide. Elles peuvent être dues à une insuffisance du temps d’évaporation et de cuisson des peintures à base d’eau, à des résidus salés séchés, la pollution, ou bien même à cause de restes d’eau de ponçage.

Pour éviter les cloques d’humidité, il est important de toujours enlever les garnitures extérieures, de sécher efficacement en soufflant de l’air, de contrôler régulièrement l’équipement de fourniture d’air, et de s’assurer de l’adéquation des temps d’évaporation et de cuisson des produits à base d’eau.  Si des cloques d’humidité font leur apparition, sa seule solution est d’enlever les apprêts contaminés et de repeindre la surface endommagée.

Si la mécanique vous passionne et que vous souhaitez suivre des cours en estimation de dommage, découvrez notre page de programme.

Categories: Nouvelles de l'industrie automobile
Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière