Guide mécanique automobile: effectuer le diagnostic d’un système d’essuie-glaces

Le système d’essuie-glaces empêche l’accumulation de pluie, de neige ou de saletés sur le pare-brise pour maintenir la visibilité. Son bon fonctionnement est primordial pour pouvoir conduire en tout

Le système d’essuie-glaces empêche l’accumulation de pluie, de neige ou de saletés sur le pare-brise pour maintenir la visibilité. Son bon fonctionnement est primordial pour pouvoir conduire en toute sérénité lors d’intempéries.  Pour les mécaniciens, les problèmes les plus fréquents que posent les essuie-glaces, c’est lorsque ces derniers peinent à fonctionner ou lorsqu’ils tombent en panne. Voici quelques conseils pour effectuer un diagnostic efficace sur un essuie-glace défectueux.

Les essuie-glaces au fonctionnement trop lent

Pour les essuie-glaces qui sont plus lents que d’ordinaire, il s’agit bien souvent d’un manque de lubrification.  Dans ce cas spécifique, la lubrification doit être effectuée au plus vite, sinon le moteur doit forcer davantage et risque, à long terme, de faire fondre ou de griller un fusible.

Vérification de l’alimentation électrique

Si vous souhaitez devenir mécanicien, vous devrez, pour les essuie-glaces en panne, commencer par faire une recherche méthodique et placer leur commande en position « arrêt » pour voir si un objet ne bloque pas la tringlerie de liaison.
Ensuite, vous pourrez vous concentrer sur l’alimentation électrique du moteur d’essuie-glaces en débranchant son fil d’alimentation et en le branchant sur une lampe témoin. Vous aurez, pour cette opération, besoin de l’aide d’un collègue pour que ce dernier mette en marche les essuie-glaces.

Si l’ampoule ne s’allume pas, cela veut probablement dire que l’alimentation est défectueuse. Cependant, pour en être totalement certain, une vérification du fusible correspondant au moteur d’essuie-glaces est nécessaire. Pour déterminer les correspondances des fusibles, vous devrez impérativement vous servir du schéma du circuit électrique qui se trouve dans le manuel d’entretien.

Vérification de l’interrupteur

Les pannes d’essuie-glaces peuvent parfois provenir de l’interrupteur. Des tests sont donc nécessaires en débranchant les fils de sortie et en les connectant ensemble. Si le système d’essuie-glaces fonctionne, le problème vient donc de l’interrupteur et un remplacement de ce dernier est indispensable.

Grâce à votre formation en école de mécanique et à l’expérience que vous acquerrez au fil de vos expériences de travail, vous serez plus à même de gérer tout type de situation. Dans le cas où, après ces vérifications et tests, le témoin ne s’allume toujours pas, il est très probable que l’un des fils du circuit d’alimentation soit coupé.

Il est inutile dans ce cas de déterminer l’endroit où le fil s’est rompu. Un remplacement dans sa totalité est requis. Pour cela, il faut mettre en place un fil de même couleur afin de ne pas se perdre dans le circuit électrique. Il est cependant indispensable de trouver quelle est la section de fil qui est en cause, car le trajet est, pour certains véhicules, découpé en plusieurs parties de fil, jointes bout à bout.

Afin d’éviter tout risque d’erreur, ces opérations doivent être effectuées uniquement par des professionnels qualifiés. Si vous n’avez pas les compétences et la formation requises, n’essayez pas d’entreprendre ce type de réparation vous-même.

L’industrie automobile vous passionne et vous souhaitez suivre une formation en mécanique automobile ? Cliquez sur l’onglet « Programmes » de notre site internet pour tout savoir sur nos formations et sur les possibilités de carrières au Québec.

Categories: Mécanique automobile

Laisser un commentaire

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière