Étudiants en mécanique auto? Découvrez le roadster électrique chinois K50 de Qiantu Motor

Nouveau bolide à découvrir par les étudiants en mécanique auto

Après avoir lancé sa première supervoiture en 2014, la startup chinoise Quiantu Motor a présenté au dernier Salon de l’auto de Beijing, son roadster K50 électrique. Une version sport électrique décapotable qui a fait sensation et qui montre bien l’ambition du constructeur de rivaliser avec les plus grands de ce monde dans le segment des véhicules haut de gamme électriques. Que vous soyez en école de mécanicien ou même juste passionné par l’industrie automobile, voici ce qu’il fait savoir sur le roadster tout électrique chinois Quiantu K50.

Un roadster léger

Conçu sur un châssis en aluminium et une carrosserie en fibre de carbone,  le bolide prouve à quel point les constructeurs Chinois ont rattrapé leur retard sur les autres. En effet, deux moteurs électriques (à l’avant et à l’arrière), offrant une puissance de 408 chevaux alimentent le véhicule.

La motorisation, qui permet le 0-100 km/h en seulement 4,6 secondes, offre une vitesse maximale de 200 km/h, puis une autonomie de 300 km. Bref de quoi impressionner les étudiant en formation dans une école de mécanicien.

Aucune information officielle n’est pour le moment disponible sur les batteries qui seront utilisées.

Un véhicule abordable

Comparativement aux autres marques proposant le même type de véhicule, roadster K50 électrique de Quiantu Motor sera proposé à un prix relativement abordable. Le constructeur chinois, propriété de Beijing CH-Auto Technology, prévoit une production de 50 000 unités par année au début, et un objectif de 500 000 unités à long terme. Le Qiantu K50 devrait être vendu autour de 130 390$ très prochainement.  Un gros défi à relever pour cette toute jeune marque ne posséderait pas d’usine pour le moment.

Si vous êtes un passionné de belles autos souhaitant devenir mécanicien, vous allez sûrement apprécier de découvrir à quoi ressemble le roadster K50 électrique de Quiantu Motor dans la vidéo ci-dessous :

Une aide gouvernementale

Un marché florissant de constructeurs de véhicules électriques est sur le point de naître en Chine. Afin de réduire les émissions de CO2 du plus grand marché automobile de la planète, le gouvernement chinois offre de généreuses subventions et met en place des règles antipollution de plus en plus strictes et pénalisantes pour les entreprises. Enfin, en plus de l’aide du gouvernement central, les villes en Chine offrent des primes pouvant aller jusqu’à  19 612,00 $ CAD aux acheteurs de véhicules sans émissions construits localement.

Si l’industrie automobile vous passionne depuis toujours et que vous souhaitez devenir apprenti mécanicien au Québec, visitez notre site internet pour en savoir davantage sur nos programmes.

 

Categories: Nouvelles de l'industrie automobile
Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière