Électrique vs combustion: à quoi doit-on s’attendre dans les prochaines années dans l’industrie automobile?

Après une traversée du désert au courant du 20e siècle, la voiture électrique a désormais le vent en poupe depuis la prise de conscience générale face aux réalités du changement climatique. De nouvelles normes de limitation des émissions de gaz à effets de serre ont été appliquées par les gouvernements, et tous les constructeurs redoublent d’efforts pour s’y plier. Pendant que les modèles de véhicules électriques ne cessent de se multiplier, les ingénieurs travaillent également d’arrache-pied pour proposer des moteurs à essence toujours plus performants.

Une marge pour concurrencer les moteurs électriques

Bien que, chaque année, de nouveaux véhicules électriques soient introduits sur le marché, des défis restent encore à relever quant aux performances de ces derniers. Aussi, il faudra encore attendre plusieurs années avant de pouvoir trouver autant de bornes de recharge que de pompes à essence. Enfin, il sera nécessaire de trouver la technologie qui permettra de recharger son véhicule aussi vite que le temps nécessaire pour faire un plein d’essence. On l’aura compris, il y a encore plusieurs décennies à attendre avant de voir ces véhicules inonder le marché.

Les constructeurs automobiles ont donc le champ libre et le temps pour concurrencer les véhicules électriques. De nombreux progrès ont été effectués, et dans les années à venir, les étudiants de notre formation en mécanique automobile devraient voir les moteurs à essence continuer à se raffiner en devenant encore plus économiques et puissants.

Les pistes privilégiées pour améliorer le rendement des moteurs

Les constructeurs automobiles ont parcouru du chemin depuis les années 70 pour rendre les moteurs classiques plus propres et efficaces. On retrouve parmi les évolutions majeures: la gestion électronique des moteurs, la turbocompression, l’injection directe ou encore la technologie des cycles modifiés comme l’Atkinson.

Permettant d’exploiter encore mieux le rendement des moteurs, ce sont les boîtes de vitesses automatiques pilotées de sept à dix rapports qui sont maintenant en phase de démocratisation.

Dans les années à venir, les étudiants de notre programme de mécanique devraient voir apparaître des véhicules de plus en plus légers. Il s’agit d’une tendance qui commence à se répandre, surtout chez les marques de prestige. L’allégement de plusieurs kilos des véhicules par les constructeurs est un moyen efficace d’améliorer les performances et la consommation de carburant.

Bref, l’industrie automobile envisage toutes les solutions pour concurrencer les véhicules électriques.

La mécanique vous passionne? Pour en savoir plus sur l’École de L’Automobile et sur les programmes que nous offrons, cliquez sur l’onglet « Programmes » de notre site Web ou envoyez-nous une demande d’information pour obtenir votre trousse de renseignements gratuite.

Categories: Mécanique automobile
Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière