Des bolides qui ont joué les premiers rôles au cinéma

Depuis que les frères Lumière ont révolutionné la photographie et le cinéma, l’automobile a connu une avancée significative et a fini par prendre une place importante dans la vie quotidienne de plusieurs d’entre nous. Dans le monde du cinéma, l’automobile a connu – et connaît toujours — ses heures de gloire. Que de films et grosses productions ont loués ces machines dans des histoires de courses folles, d’espionnage et d’action!

Étudiants en formation de mécanique automobile, les trois bolides que nous avons choisi de vous présenter dans cet article devraient vous rappeler les films où ils ont carrément joué les premiers rôles!

Nissan Skyline GTR

C’est une voiture qui entrera dans la légende pour bien des raisons, mais les plus fortes demeurent qu’elle a été la préférée de Brian O’Conner (joué par feu Paul Walker) et qu’elle a fait fureur dans les films à succès « The Fast and Furious ». Sous son capot, la comète a choisi un V6 biturbo à 550 chevaux-vapeur. En plus de sa traction intégrale et sa transmission manuelle, cette version R34 arbore également un système d’échappement fait sur mesure par Nismo. Les connaisseurs en Tuning apprécieront également les kits de réduction de poids, la suspension surbaissée et les sièges personnalisés, sans parler des modifications de soutien au châssis et de l’augmentation de l’adhérence au sol. Les duels contre Dom’ Toretto et sa Dodge Charger manqueront à tous les amateurs!

Dodge Charger 1969, Alias « General Lee »

Avant le film, « The Dukes of Hazzard » a été une série télé à succès en Amérique du Nord. General Lee, une Charger de 1969 a grandement contribué au succès de la série et du film paru en 2005. Plus particulièrement, la Charger R/T du film arbore une motorisation spécifique : un V8 à 430 chevaux et un torque de 693 Nm qui faisait littéralement cabrer la voiture! Ce que General Lee a de peu commun? Tout simplement des portes inexistantes, car c’est logique, les voitures de course n’en ont pas. En tout cas, la couleur orange de la carrosserie floquée du numéro 01 aura marqué plusieurs générations!

Audi A8 6.0 w12

Trois films et une série plus tard, le « Transporteur » continue de charmer avec ses allures entre le mauvais garçon et le beau ténébreux avec sa splendide machine de guerre. Même si l’A8 n’apparaît pas dans le premier opus, elle efface carrément la BMW 750i du premier film. Avec son W12 à 6.0 litres, la majestueuse berline grand luxe se fait catapulter par 450 chevaux à plein régime. Jason Statham n’a peut-être pas le charisme d’un Sean Connery, mais il a quand même marqué le cinéma en associant son image à celle de sa fameuse voiture!

D’autres bolides auront marqué l’histoire du cinéma comme l’Aston Martin du célèbre espion James Bond ou encore la Shelby GT 500 de « Gone in 60 seconds ». Et vous, étudiants en cours de mécanique automobile, quels bolides ont marqué vos esprits au cinéma?

Categories: Nouvelles de l'industrie automobile
Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière