Défauts de peinture et solutions: guide pour le conseiller en carrosserie

image001

Les ateliers de carrosserie sont confrontés à de nombreux défis lorsqu’il est question d’appliquer de la peinture et redonner aux véhicules leur lustre d’origine, après un dommage. Une mauvaise application des différentes couches peut avoir de lourdes conséquences entraînant des retards et une augmentation des coûts de réparation.

Il y a plusieurs précautions à prendre, afin de minimiser les reprises. Voici quelques-uns des problèmes récurrents auxquels les ateliers peuvent être confrontés, afin de mieux comprendre les éventuels obstacles qui peuvent entraver le processus de réparation.

Les yeux de poisson et les cratères

Au moment d’appliquer la couche de finition ou quelques minutes après, il arrive que la peinture se retire à certains endroits en laissant apparaître des cratères, qu’on appelle aussi yeux de poisson quand ces derniers sont plus petits. Bien souvent, l’apparition de cratères est le résultat d’une présence de corps gras qui contamine la surface à repeindre (ex. huile, trace de mains, asphalte, cire, etc.). Pour éviter ce genre de problème, le nettoyage de la surface avec le dissolvant approprié est essentiel.

S’il est bien souvent possible de rectifier le tir en laissant sécher le produit en nettoyant avec du savon et de l’eau ou encore en sablant légèrement la surface, il est parfois nécessaire d’enlever les différentes couches et tout recommencer.

L’effet peau d’orange

Lorsque le film de laque est mal tendu, des petites vagues font leur apparition. L’effet donné est très semblable à celui d’une peau d’orange. Ce problème est souvent le résultat d’un mauvais mélange, d’une pression du pistolet trop basse, d’un apprêt mal sablé ou d’une mauvaise technique d’application.

Si vous envisagez de vous lancer dans une carrière de conseiller en carrosserie, sachez que pour remédier à ce problème, la seule solution est de sabler et repeindre la partie affectée pour diminuer la texture et obtenir un bon lustre.

Les marques de sablage

Les marques de sablage du film de dessous s’amplifient à chaque nouvelle couche. Ce problème survient souvent lorsque l’on repeint une réparation, et apparaît lorsque la préparation de la surface est insuffisante, lorsque l’apprêt n’est pas complètement sec ou quand son épaisseur est excessive.

Pour enlever ces défauts, le sablage est nécessaire, de même qu’une nouvelle application d’apprêt et de peinture si nécessaire.

Lorsqu’il s’agit d’effectuer un revêtement, une distraction, un oublie et l’envie d’aller trop vite sont les principales causes des problèmes qui ont un impact sur les retards, ce qui peut amener le conseiller en estimation des réclamations à redéfinir la priorité des dossiers, et contacter si nécessaire le client.

Vous souhaitez faire carrière dans l’industrie automobile en tant que conseiller en carrosserie? Cliquez sur l’onglet « Programmes » de notre site internet pour tout savoir sur notre formation et sur les perspectives de carrières au Québec.

Categories: Conseiller aux opérations
Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière