Conseils pour réussir son inventaire physique pour commis aux pièces

Que ce soit dans une grande surface ou dans toute autre entreprise spécialisée dans la vente, la fabrication ou le stockage de pièces automobiles, les commis aux pièces doivent régulièrement effectuer des inventaires afin de contrôler efficacement les écarts entre les stocks réels et les stocks théoriques. La réalisation des inventaires demande une procédure à suivre et ne s’improvise pas. Découvrez quelques conseils pratiques pour assurer un inventaire physique efficacement.

Organisation de l’inventaire

L’inventaire du stock doit regrouper toutes les marchandises ou produits finis en possession à la date de la fin de l’année comptable de l’entreprise. Par exemple, pour un commerce de détail, l’inventaire du stock doit comprendre le comptage des quelques 40 000 produits et accessoires et pièces automobiles. Il ne comprend cependant pas, les biens d’investissement et le matériel qui ne sont pas destinés à la vente.

Pour réaliser un inventaire efficacement, quelques principes sont à suivre pour assurer un bon déroulement et un gain de temps. En effet, pour gagner en efficacité, les commis aux pièces doivent s’assurer de ranger le lieu de stockage, regrouper les différentes pièces lorsque cela est possible et enfin, identifier les articles à ne pas compter. Non seulement ces étapes permettent de gagner du temps, mais aussi, elles diminuent grandement le risque de compter deux fois la marchandise.

Le comptage de la marchandise

Pendant le déroulement de linventaire, il est possible de déterminer une façon de compter (par exemple, toujours de gauche à droite), ou de marquer les endroits comptés afin ne rien oublier. De plus, les étudiants qui suivent des cours commis aux pièces devront obligatoirement compter deux fois les différents produits et pièces, le second permettant ainsi, de vérifier le premier. Dans une situation où  les deux ne s’accordent pas, il est nécessaire de recommencer le comptage. Cette règle s’applique pour le comptage manuel mais aussi pour le comptage électronique.

Les supports disponibles

Il existe aussi de petits compteurs manuels sur lesquels il faut appuyer. À chaque pression, il comptabilise une unité de plus et se remet à zéro avec une autre molette. Pour le comptage électronique, il existe des douchettes, des lecteurs ou des terminaux portables. Il faut dans ce cas, que tous les produits possèdent un code-barres pour pouvoir les scanner et les comptabiliser directement dans l’appareil. Cependant,  il est essentiel de prêter attention à ce que l’article ait bien été compté ou ne soit pas scanné deux fois. Il est préférable d’effectuer un comptage manuel avant l’électronique.

Si vous êtes intéressé par le métier de commis aux pièces, il existe une formation automobile à Montréal pour maîtriser tous les aspects de la mise en marché et de l’inventaire des pièces automobile.

 

Categories: Nouvelles de l'industrie automobile
Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière