Conseillers en carrosserie : guide pour éviter de briser les capteurs

Conseillers en carrosserie 
Les nouvelles technologies présentes dans les véhicules ont changé la façon dont les mécaniciens doivent travailler. En effet, en plus de devoir couper le courant pour éviter une mise à feu ou un choc lors des réparations, les professionnels doivent également prendre en considération la multiplication des capteurs présents dans les véhicules. En cas de mauvaise manipulation, il peut être fréquent de briser, par accident un capteur. Une situation non souhaitable qui amène l’expert en estimation de réclamation, à réévaluer ses estimations et à intégrer les coûts, parfois onéreux, aux frais de l’atelier.

La multiplication des capteurs

Au fil des ans, les véhicules équipés de capteurs, pour assurer plus de sécurité n’ont cessé d’augmenter. Ainsi, il n’est pas rare de briser les capteurs du système de surveillance de pression lors d’un changement de jantes. Il existe dans les véhicules récents, plus de 100 capteurs aux fonctions différentes, placés à des endroits parfois inattendus. Certains capteurs peuvent coûter quelques milliers de dollars et peuvent entraîner des coûts onéreux à la charge de l’atelier.

Il existe également dans certains véhicules, un lien informatique entre les ceintures de sécurité et les pare-chocs qui nécessitent une neutralisation avant de le changer. Il est évidemment facile de le faire si le concessionnaire de la marque se trouve dans les alentours, mais s’il se trouve à plusieurs dizaines de kilomètres, les choses peuvent se compliquer.

D’autres capteurs peuvent se trouver aussi au niveau de certaines batteries ou dans les systèmes de prévention des collisions latérales.

Agir avec précautions

Pour travailler efficacement et éviter des frais inutiles lorsqu’il est question de démonter un véhicule endommagé, les professionnels et les conseillers en carrosserie doivent faire preuve d’une grande précaution. Qu’il soit question de réparer un véhicule d’entrée de gamme ou des marques prestigieuses et autres véhicules hybrides ou électriques, les professionnels peuvent y perdre gros s’ils n’ont pas connaissance de l’emplacement des capteurs.

Avec la multiplication des pièges informatiques, il n’y a donc plus qu’en matière de pièces ou de voltage qu’il faut y aller avec une extrême prudence. Avant de démonter une pièce auto, il est essentiel d’avoir en main les directives du constructeur.

Si vous êtes passionné par la mécanique et que vous souhaitez faire carrière dans l’industrie automobile en intégrant une école de mécanique auto au Canada, visitez notre site internet pour en savoir davantage sur nos programmes.

Categories: Nouvelles de l'industrie automobile
Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière