Conformité des véhicules: ce que le conseiller aux opérations doit savoir

Pour assurer la sécurité des automobilistes, certaines règles sont à respecter concernant les modifications apportées aux véhicules.

Pour assurer la sécurité des automobilistes, certaines règles sont à respecter concernant les modifications apportées aux véhicules. Il n’est pas interdit d’effectuer des modifications esthétiques ou des améliorations de performance, mais il est essentiel de savoir ce qu’il est possible de faire ou non, afin d’éviter les contrariétés ou les amandes.

Que vous soyez conseiller aux opérations ou que vous souhaitez le devenir, voici, afin de bien renseigner la clientèle en atelier, quelques-unes des modifications que l’on retrouve parfois nos routes, mais qui sont pourtant interdites par la loi.

Les feux de jour éteints

Pour les véhicules fabriqués après 1989, les feux de jour sont obligatoires et doivent être allumés. Chaque véhicule doit être équipé d’un système automatique et fonctionnel composé de deux feux de jour, jaunes ou blancs. Cette règle n’est pas toujours respectée, et pourtant, ces feux sécuritaires de jour sont essentiels pour évaluer les distances et éviter les accidents.

La teinte du pare-brise

Selon le Guide de référence de la SAAQ, le pare-brise ne doit pas être manquant ou teinté par des autocollants qui pourraient nuire à la visibilité. Cependant, l’article 265 du Code de la Sécurité routière autorise la pose d’un film assombrissant d’une largeur maximale de 6 pouces, uniquement sur la partie supérieure du pare-brise pour réduire l’exposition aux rayons du soleil.

Si vous songez à devenir conseiller aux services automobiles, votre mission sera de guider les clients et de répondre à leurs interrogations relatives à leur véhicule.  Pour ceux et celles qui seraient tentés de teindre leur pare-brise, sachez qu’il est normalement interdit d’appliquer la moindre pellicule sur ce dernier, quelle que soit la teinte.

Le changement des ampoules

Les ampoules halogènes ou au xénon ne peuvent être remplacées par des lumières DEL ou DHI, à moins que ces dernières soient compatibles avec le bloc optique d’origine. Aussi, bien qu’il existe sur le marché des ampoules bleues, il est interdit de les utiliser puisque le Code de la sécurité routière ne permet aucune autre option que les ampoules blanches.

Sensibilisation de la clientèle

Parce que certains propriétaires ignorent qu’ils sont non conformes aux règles imposées, le conseiller aux opérations ainsi que les autres intervenants qui font affaire avec la clientèle doivent, dans la mesure du possible, sensibiliser les clients aux risques encourus à toute dérogation au Code de la sécurité routière. La priorité reste cependant à la conformité des feux de jour, pour que les automobilistes puissent être facilement visibles.

Si la mécanique vous passionne et que vous souhaitez faire carrière dans l’industrie automobile, cliquez sur l’onglet « Programmes » de notre site web pour découvrir nos formatons intensives conçues pour intégrer rapidement le marché du travail.

Categories: Conseiller aux opérations
Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière