Comment trouver un emploi en mécanique automobile

Vous terminez votre école de mécanique automobile et commencez à chercher un emploi. C’est le moment d’établir une stratégie de recherche. Certaines études montrent que 80 % des offres d’emploi relèvent du marché caché. Pour ne laisser passer aucune opportunité, vous devrez donc mettre toutes les chances de votre côté.

Le secteur de l’automobile au Québec se porte bien. Que vous soyez mécanicien ou commis aux pièces, les perspectives sont plutôt bonnes. Il suffit donc d’organiser votre recherche, et vous devriez pouvoir commencer à travailler rapidement. Voici quelques conseils pour vous y aider :

1. Vos outils de candidat

Votre CV devra résumer votre profil d’emploi, mettre en avant vos points forts et compétences pratiques. Si vous n’avez pas d’expérience en stage par exemple, évoquez les projets réalisés lors de votre formation.  Point très important à retenir : votre CV doit correspondre à l’emploi visé! Il vous faudra donc vous familiariser avec l’offre et identifier les mots-clés spécifiques. Le but : rassurer l’employeur.

La lettre de présentation n’est pas toujours obligatoire, surtout si vous démarchez les entreprises en personne, mais fortement conseillée. Elle doit être synthétique, et comporter en gros 4 informations :

  • Rappel du poste pour lequel vous postulez, et comment vous avez eu connaissance de l’offre
  • Arguments prouvant que vous avez le profil recherché
  • Rapide explication de votre intérêt pour cette entreprise en particulier
  • Terminer par une formule incitant à vous rencontrer rapidement

 

2. Comment et où chercher ?

Premièrement, développez votre réseau professionnel. Si vous avez suivi ou suivez une formation de mécanique automobile, renseignez-vous auprès de votre école et de vos professeurs. Ils ont probablement un réseau étendu qui vous sera utile pour atteindre les emplois du « marché caché ». Vos proches connaitront peut-être une entreprise qui recrute, ou pourront vous présenter à leur réseau. À vous de faire le reste! Le réseautage est vraiment clé au Québec où l’industrie de l’automobile fonctionne beaucoup sur les recommandations. Alors chouchoutez vos réseaux et développez vos qualités personnelles, si essentielles pour un poste en équipe.

Deuxième tactique pour accéder au marché caché : le démarchage en personne. N’hésitez pas à aller déposer directement votre CV dans les entreprises qui vous intéressent. Si vous visez un poste d’estimateur de dommage automobile par exemple, faites une liste des concessionnaires, centres d’estimation, assureurs et ateliers de réparations de votre ville. Les Pages Jaunes sont un bon endroit où chercher. Demandez à parler directement au responsable, et s’il n’est pas là, notez ses horaires pour revenir. Vous pourrez ainsi vous présenter et lui remettre votre CV/lettre de présentation en personne.

En parallèle, ne négligez pas les offres publiées. Vous les trouverez dans les journaux, et surtout sur Internet. Voici une liste de sites :

Si vous souhaitez avoir l’aide d’un conseiller, pour votre CV ou votre stratégie, rendez-vous dans l’un des nombreux Carrefours Jeunesse Emploi du Québec.

Et pour vous donner des idées d’arguments qui fonctionnent auprès des employeurs, regardez cette vidéo du Comité Sectoriel de Main-d’œuvre :

 

Categories: Nouvelles de L'école de l'Automobile
Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière