Comment Toyota est devenue une des marques les plus populaires de l’industrie

Toyota Yaris

Pour le consommateur moyen, la marque Toyota est synonyme de fiabilité et de durabilité. Mais d’où vient Toyota? Que vous soyez étudiant en formation de mécanique automobile ou simplement curieux, voici un bref historique de la compagnie nippone.

Débuts modestes

Vers la fin du 19e siècle, Sakichi Toyoda a inventé le premier métier à tisser automatique au Japon, une machine au potentiel révolutionnaire. En janvier 1918, Toyota a lancé la compagnie Toyoda Spinning and Weaving avec l’aide de son fils, Kiichiro Toyoda.

Le jeune Toyoda a rapidement démontré qu’il avait hérité de l’esprit innovateur de son père. Durant les années 20, il a effectué plusieurs voyages aux États-Unis et en Europe, s’intéressant particulièrement à l’industrie automobile. Plus tard, il a utilisé 100 000 livres qu’il avait obtenus en échange des droits de propriété industrielle du métier à tisser automatique de son père pour lancer la compagnie Toyota Motor Corporation. Son objectif? Développer et construire la première automobile entièrement nipponne.

À l’époque, il n’y avait pas de cours de mécanique automobile ou d’école de mécanique automobile. Pour comprendre les voitures, les premiers employés de Toyota ont dû étudier des voitures américaines pièce par pièce. Après plusieurs prototypes, la compagnie a décidé de produire un camion comme premier véhicule de production. Le premier camion G1 de Toyota a été exposé à Tokyo, dans le cadre d’une exposition et a immédiatement attiré le regard des foules. Les ventes ont débuté le 8 décembre 1935. Bien que le G1 fût un camion solide, le véhicule de production possédait quelques problèmes potentiels, dont la rupture du pont arrière. En réponse à ces problèmes, Toyoda a effectué une promesse importante, celle de réparer sous garantie chaque camion en panne pour assurer un excellent service à la clientèle.

Deuxième guerre mondiale

Toyota Yaris

Par la suite, Toyota a amélioré et diversifié ses opérations. La Deuxième Guerre mondiale a éclaté. L’armée a pris le contrôle des usines, forçant Toyota à produire des véhicules militaires. En 1945, une bombe a explosé, détruisant la fonderie d’une usine importante. Résultat? 3000 employés à payer, mais pas de travail pour eux.

Alors que la compagnie était au bord de la faillite, elle a lancé, en 1947 la SA Sedan, surnommée Toyopet. Il s’agissait de la première voiture 4 places de Toyota qui s’est avérée fort populaire auprès des consommateurs. Avec ce nouveau souffle, Toyota s’est par la suite concentrée sur la modernisation de ses opérations et sur l’exportation à l’échelle mondiale.

Durant les années 50, la compagnie a subi un échec commercial aux États-Unis, forçant ses dirigeants à repenser leur approche. À l’époque, les Américains achetaient des voitures américaines, à l’exception de Volkswagen, seule voiture importée capable d’obtenir une solide part de marché. C’est le désir de Toyota de bien comprendre les besoins des conducteurs de voitures de partout dans le monde qui a permis à la compagnie nippone d’effectuer au fil du temps des percées en Amérique de même qu’en Australie, Norvège, Suisse, Belgique et plus en encore. Aujourd’hui, Toyota est une marque reconnue mondialement et synonyme d’excellence.

Categories: Nouvelles de l'industrie automobile
Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière