Ce qu’il faut savoir sur les systèmes ADAS pour les conseillers aux opérations

voiture autonome

Les systèmes d’aide à la conduite « Advanced Driver Assistance Systems (ADAS) » comprennent tous les systèmes conçus pour faciliter la tâche du conducteur et éviter les accidents. Introduits à grande échelle sur le marché depuis 2010, ces systèmes devraient progressivement passer d’aides passives vers l’automatisation totale des véhicules. Mais d’ici là, plusieurs étapes sont à franchir!

Les différents niveaux de systèmes ADAS

Les systèmes ADAS sont classés en fonction de différents niveaux d’autonomie d’un véhicule. Le classement établi par la Society of Automotive Engineers (SAE) est composé de six différents niveaux, qui vont de la conduite qui nécessite l’intervention totale du conducteur à la conduite 100% automatisée.

  • Le niveau 0 nécessite la surveillance totale de tous les aspects de la conduite;
  • Le niveau 1 offre une aide à la conduite qui permet un contrôle de direction ou d’accélération et décélération;
  • Le niveau 2 permet une automatisation partielle avec un ou plusieurs systèmes d’aide à la conduite qui contrôlent aussi bien les fonctions de direction que d’accélération et de décélération;
  • Le niveau 3 permet le contrôle de tous les aspects de la conduite dynamique, mais nécessite l’intervention du conducteur de manière appropriée lorsqu’il lui est demandé d’intervenir;
  • Le niveau 4 permet le contrôle de tous les aspects de la conduite dynamique, même quand le conducteur ne réagit pas de manière appropriée.
  • Le niveau 5 permet le contrôle en tout temps de tous les aspects de la conduite dynamique par un être humain, et ce, pour toutes les conditions routières.

La voiture totalement autonome, pas pour demain!

Si vous souhaitez devenir conseiller aux services automobiles, au cours de votre carrière, vous allez voir quelques évolutions au niveau des systèmes ADAS. Le marché des systèmes d’assistance automatisée à la conduite devrait connaître une croissance importante, mais on est encore loin d’avoir uniquement des voitures complètement automatisées. Si plusieurs prédisaient l’introduction à grande échelle de véhicules de niveau 5 d’ici 2021, il n’en est rien!

Il existe, certes, des véhicules autonomes à l’essai, mais de nombreux défis techniques et judiciaires sont à relever. Des estimations plus raisonnables font état d’une l’introduction des véhicules autonomes en tout temps et en toutes circonstances seulement à partir de 2030.

Où en sommes-nous aujourd’hui?

Si vous envisagez de faire carrière dans l’industrie automobile, sachez que pour le moment les systèmes ADAS qui commencent à se démocratiser répondent au niveau 2 du classement établi par la Society of Automotive Engineers (SAE). Ils nécessitent la supervision en tout temps du conducteur. En parallèle, les tout premiers systèmes de niveau 3 commencent à être introduits en Europe et en Amérique du Nord. Ces derniers permettent, par exemple, de lever la supervision du conducteur sur autoroute ou à un embouteillage. Avant que la majorité des véhicules dispose de ce 3e niveau, il faudra convaincre beaucoup d’automobilistes réticents à l’idée de se laisser conduire.

L’industrie de l’automobile vous passionne et vous souhaitez en apprendre davantage sur le sujet afin d’entreprendre une formation pour devenir conseiller aux opérations? Venez visiter notre école de mécanique auto à Montréal pour tout savoir sur notre programme et découvrir nos installations!

Categories: Nouvelles de l'industrie automobile
Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière