Ce qu’il faut savoir sur les pneus intelligents pour les commis aux pièces

Ces vingt dernières années, l’industrie du pneu a considérablement évoluée. En plus de proposer des produits de plus en plus performants et sécuritaires, les manufacturiers ne cessent d’investir dans la recherche et le développement pour concevoir des prototypes de pneus intelligents. En repoussant les limites toujours plus loin, il ne faudrait pas être surpris de voir un jour apparaître ces pneus d’un nouveau genre sur le marché.

Voici un retour sur des innovations fantaisistes et réalistes qui ont marqué l’industrie automobile.

L’innovation par Goodyear

Le manufacturier américain a présenté plusieurs prototypes de pneu dans la presse spécialisée et lors de ses participations aux salons de l’automobile internationaux. Parmi les plus marquants, son pneu équipé d’une puce électronique au niveau du flan, destiné aux semi-remorques. Le système permettait de donner le numéro de série du pneu, le nombre de tours effectué, le kilométrage et la pression moyenne. Bien que novateur, le système n’a jamais été commercialisé. Il a été réalisé il y a plus de vingt ans.

Aujourd’hui, l’électronique a considérablement évoluée et plus rien n’est impossible. Ce genre d’innovation pourrait parfaitement refaire surface et se retrouver dans les présentoirs des commis aux pièces.

Plus récemment, Goodyear a dévoilé encore une fois, une micropuce intégrée dans un pneu, capable de fournir à l’ordinateur de bord, les données sur la pression, la température et les caractéristiques techniques. Des données essentielles pour permettre une optimisation du freinage et du contrôle de stabilité.

Le pneu doté d’intelligence artificielle

En mars, lors du salon international de l’automobile de Genève, Goodyear a présenté son pneu du futur conçu pour les voitures autonomes. Grâce à une intelligence artificielle, le pneu serait capable de décider de l’action la plus appropriée en s’adaptant grâce à sa peau bionique. Il serait même en mesure de s’améliorer seul, en apprenant des situations antérieures vécues. Un concept fantaisiste certes, mais qui montre bien l’ambition d’aller toujours plus loin.

Des systèmes bientôt disponibles à la vente

D’ici trois à huit ans, nos étudiants en formation de commis aux pièces pourraient voir apparaître des pneus équipés d’un système de capteur. Continental  a déjà dévoilé un projet qu’il souhaite commercialiser d’ici peu. Le manufacturier souhaite que l’automobiliste puisse recevoir de l’information sur l’état de ses pneus par l’intermédiaire de son téléphone intelligent. Semblable à un système de surveillance de la pression des pneus (SSPP), le capteur pourrait s’adapter à tout type de véhicule, et communiquer les données à des spécialistes du pneu ou des garages.

L’industrie automobile vous passionne et vous aimez le service à la clientèle et la gestion ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur nos cours de commis aux pièces en cliquant sur l’onglet « Programmes » de notre site web ou contactez-nous en remplissant notre formulaire de demande d’information.

Méta : Retour sur des innovations qui montrent que le pneu intelligent se retrouvera prochainement sur le marché.

Categories: Commis aux piéces
Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière