Ce qu’il faut savoir sur les phares d’aujourd’hui pour les techniciens en maintenance auto

cours en mécanique

Comme pour la mécanique, l’électronique et les pneus, les propriétaires de véhicules récents souhaitent souvent en savoir davantage sur l’entretien de leurs phares. Avec les fragiles lentilles ayant pris le dessus sur les gros phares halogènes, l’entretien des phares ne se fait plus comme auparavant. Voici ce qu’il faut savoir sur les phares d’aujourd’hui et sur les solutions pour améliorer leur efficacité.

Mauvaises performances

Selon les résultats d’une étude publiée récemment par l’IIHS (Insurance Institute for Highway Safety), les phares d’un véhicule sur trois sont passables, médiocres ou parfois même mauvais. Les véhicules testés sont aussi bien des véhicules abordables que des grandes marques de luxe. Avec des ampoules qui s’affaissent avec le temps et des faisceaux qui ne sont pas réglés selon les normes, il semblerait que la puissance des phares ne soit pas à la hauteur des performances pour bon nombre de véhicules.

Sachant que beaucoup d’accidents se produisent dans des conditions d’obscurité ou de mauvaise visibilité, la vérification de l’éclairage est aujourd’hui une priorité absolue pour les techniciens en mécanique auto.

Vérifier l’éclairage

Afin de réduire le nombre d’accidents, et assurer la sécurité quand il est question des phares, il est essentiel de mener à bien la vérification de l’éclairage. Il existe aujourd’hui des équipements fiables qui permettent de détecter l’inefficacité d’un phare en quelques minutes.

Grâce au spectromètre, le réglage des phares ne se fait plus de façon approximative. L’outil permet de mesurer le rendement d’un phare sous tous ses angles et de connaitre ainsi, la portée réelle et le moindre écart entre les faisceaux.

Conseils et solutions pour le client

Pour améliorer l’efficacité d’un phare, des ajustements sont parfois possibles. Lorsqu’il est question d’augmenter la puissance, un changement d’ampoule est nécessaire. Le technicien en maintenance automobile doit à ce moment-là, s’assurer d’installer des ampoules qui respectent l’ampérage d’origine et les normes de la SAAQ.

Il est également important de savoir que l’utilisation d’ampoules trop puissantes peut entraîner des dommages sur le plastique des phares, pouvant le rendre inutilisable, de même que le câblage, le circuit électrique et l’interrupteur.

Pour les clients, qui souhaiteraient modifier la couleur de leurs phares, il est essentiel de leur rapporter que la SAAQ ne permet pas aux automobilistes de modifier la couleur de leurs phares ou de mettre des ampoules DEL s’ils n’ont pas été conçus à cet effet. Enfin, les clients doivent être bien informés que les phares ne peuvent être teintés car cela réduit l’efficacité de la pellicule qui sert à les protéger.

Si la mécanique vous passionne et que vous souhaitez suivre une formation automobile à Montréal pour faire carrière l’industrie passionnante qu’est celle de l’automobile, visiter notre site Internet pour en savoir davantage sur nos programmes.

Categories: Mécanique automobile
Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière