Ce qu’il faut savoir sur la perte totale après un accident

Perte totale estimation dommages auto

Un véhicule est déclaré perte totale quand il est impossible de le réparer tellement les dommages sont importants ou quand le coût des réparations est supérieur à sa valeur. Les véhicules considérés comme des pertes totales prennent la direction de la casse. Il est donc important de vérifier plusieurs éléments pour être certain qu’il n’existe pas d’autres solutions alternatives.

Découvrez comment les estimateurs déterminent si un véhicule est une perte totale et quelles sont les alternatives possibles pour les automobilistes dans ce genre de situation.

Déterminer la valeur du véhicule

Pour savoir si un véhicule est une perte totale après un accident, l’estimateur responsable de l’évaluation commence par déterminer sa valeur avant l’accident. Pour cela, il prend en compte plusieurs facteurs comme la marque, l’année, le modèle, le kilométrage, le marché, le moteur, etc. Il existe aussi d’autres ressources, notamment des études de marché qui recensent les ventes automobiles en fonction du modèle, de la marque et de l’année de fabrication.

Si vous aspirez à une carrière d’estimateur en dommages automobiles, vous aurez également la possibilité de vous fier aux guides qui répertorient l’évaluation des voitures d’occasion, aux prix des véhicules semblables que l’on trouve dans les annonces, sur Internet, chez les concessionnaires, etc.
Un ajustement de la valeur finale du véhicule est nécessaire, car il y a souvent des négociations entre l’acheteur et le vendeur.

Une fois la valeur du véhicule calculée, l’estimateur compare le coût total des réparations à faire à la valeur réelle (valeur au jour du sinistre) et à la valeur de sauvetage (montant du bien après l’accident). Selon le résultat obtenu, il peut ensuite déterminer s’il est moins coûteux d’offrir une indemnité en fonction de la valeur marchande ou de réparer le véhicule accidenté.

Quelles options possibles lorsqu’un véhicule est déclaré perte totale?

Nos étudiants qui suivent des cours de conseiller en carrosserie pourraient être amenés, une fois sur le marché du travail, à expliquer les différentes options qui s’offrent aux propriétaires une fois leur véhicule inspecté.

S’ils ne sont pas d’accord avec le montant de l’indemnité proposée, les propriétaires ont la possibilité de la contester et de fournir des sources prouvant que le prix du véhicule est supérieur à ce qui a été estimé.

Aussi, les assureurs doivent indiquer à la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) si le véhicule déclaré comme perte totale est un « véhicule gravement accidenté » (« VGA ») ou s’il est « irrécupérable ».

Le propriétaire d’un véhicule catégorisé « VGA » a la possibilité de le réparer (même s’il ce n’est pas avantageux financièrement), mais il devra être inspecté pour pouvoir circuler légalement. Pour un véhicule considéré comme étant « irrécupérable », il est impossible pour ce dernier d’être remis en circulation. Cependant, les pièces peuvent quand même être réutilisées.

L’industrie automobile vous passionne et vous souhaitez devenir conseiller en carrosserie? Cliquez sur la page « Programmes » de notre site Web pour vous familiariser avec notre formation ou faites-nous parvenir une demande d’information en remplissant le court formulaire en bas de la page pour plus de renseignements.

Categories: Nouvelles de l'industrie automobile
Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière