Ce que nous réserve Tesla pour la commercialisation de son prochain coupé Roadster

École de mécanique

On l’oublie parfois, mais le tout premier véhicule électrique conçu par Tesla était le Tesla Roadster en 2006. Produit à seulement 2 600 exemplaires, le bolide a connu plusieurs problèmes à ses débuts et n’a pas rencontré le succès escompté, ce qui a mené à sa disparition en 2014. Avec la commercialisation des Model S, X et bientôt 3, Tesla, bien que toujours déficitaire, est aujourd’hui plus fort qu’à ses débuts et souhaite introduire sur le marché dès 2019, la deuxième génération de son Roadster. Voici ce que l’on sait sur ce futur bolide qui devrait ravir les amateurs de sensations fortes.

Des performances hors du commun

La Tesla Model S P100D, dont le groupe électrique permet d’atteindre les 100 km/h en seulement 2,4 secondes, est aujourd’hui la voiture de production la plus rapide au monde disponible sur le marché. Le constructeur californien n’est pas du genre à se reposer sur ses lauriers et en veut plus! Pour sa nouvelle génération de Roadster, Elon Musk, le PDG de l’entreprise, vise une accélération de 0 à 100 en moins de 2 secondes!

En intégrant un puissant groupe électrique dans un véhicule plus aérodynamique et plus léger, ce nouveau record est à portée de main et permettra à Tesla de se démarquer encore une fois.

Bien qu’aucune photo du Roadster ne soit disponible pour le moment, nos étudiants en école de mécanique pourront tout de même avoir un aperçu de ce à quoi il pourrait ressembler.

Nos apprentis mécaniciens devront patienter un peu avant de connaître les détails sur les technologies et les batteries qui permettent de telles performances.

Des débuts difficiles

Lors de la commercialisation de son premier Roadster, Tesla a connu des débuts difficiles. Entre les problèmes de surchauffe, de transmission et d’installation du bloc batterie, il a fallu beaucoup de temps et de modifications pour arriver à obtenir un modèle fiable.

Les premiers acheteurs ont connu tellement de difficultés avec leur coupé électrique que le PDG a dû s’excuser à un client qui se trouvait en conférence des actionnaires.

image003

Vendu à 2600 exemplaires dans le monde, le succès nuancé de ce modèle s’explique, entre autres, par le fait qu’il y a quelques années l’engouement pour les voitures électriques était particulièrement faible. Ce n’est qu’en 2009 que Tesla a enregistré ses premiers profits pour son Roadster. Avant ça, de l’argent était perdu sur chaque véhicule vendu.

Vous souhaitez devenir mécanicien et rapidement entrer sur le marché du travail? Cliquez sur l’onglet « Programmes » de notre site internet pour tout savoir sur nos formations et sur les possibilités de carrières au Québec.

Categories: Nouvelles de l'industrie automobile
Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière