Ce que les étudiants en école de mécanique doivent savoir sur les traitements antirouille

pour-proteger-leur-vehicule-des-conditions-climatiques-parfois-extremes-les-quebecois-savent-limportance-dappliquer-un-traitement-antirouille-pour-garder-en-bon-etat-leur-investisse

Pour protéger leur véhicule des conditions climatiques parfois extrêmes, les Québécois savent l’importance d’appliquer un traitement antirouille pour garder en bon état leur investissement. Même si beaucoup de constructeurs redoublent d’efforts pour offrir des  automobiles de plus en plus résistantes aux caprices du climat, certains d’entre eux conçoivent des véhicules ayant besoin d’une attention particulière. Voici ce qu’il faut savoir sur les garanties et sur le rôle des techniciens pour guider les clients.

Des garanties qui diffèrent selon les constructeurs

Quel que soit le type de traitement antirouille, la majorité des constructeurs assurent leurs véhicules contre la rouille pour une durée variant de trois à cinq ans, à l’exception de Volvo qui se porte garant pour seulement une année. En cas de perforation, la majorité des fabricants d’automobiles offrent une garantie sur 5 ans, et quelques-uns sur 12 ans. Il s’agit des marques haut de gamme telles que Mini, Porsche, Volvo, ou encore BMW, Audi et Volkswagen. Les propriétaires de ces marques n’ont évidemment pas de souci à se faire.

Bien informer les clients sur la garantie

Si vous suivez ou pensez suivre une formation en école de mécanique automobile, il sera utile pour vous de savoir quels constructeurs posent problème au niveau de la garantie. Avec des périodes de financement qui ne cessent de s’étirer, la protection de carrosserie ne suit pas forcément le temps de financement, particulièrement pour certains modèles coréens, japonais et américains. Cette situation tend à diminuer la vigilance de certains automobilistes.

En choisissant de travailler dans un atelier après avoir complété vos cours de mécanique, vous pourrez contribuer au processus de relance de la protection des véhicules des clients. Par exemple, après une inspection ou une vidange, il est possible d’interpeller le client sur le contrat qu’il a négocié avec le constructeur. Un rappel de l’importance de faire un traitement peut être également nécessaire, particulièrement pour les automobilistes désirant conserver leur véhicule longtemps.

La garantie lors de la revente

Les protections proposées par les constructeurs devraient continuer à subsister pour les trois premières années. Si un automobiliste souhaite revendre son véhicule, la garantie est, dans la majorité des cas, transférable au nouvel acquéreur. Cependant, cette dernière perd automatiquement sa validité si une deuxième protection est ajoutée à la première.

Il est nécessaire de se renseigner sur la garantie existante avant de proposer un traitement. À noter qu’il en existe plusieurs et que les plus fiables sont ceux à base d’huile biodégradable et minérale.

L’industrie automobile vous passionne et vous souhaitez devenir mécanicien ? Notre formation automobile à Montréal est faite pour vous ! Découvrez tous les détails de nos cours sur la page « Programmes » de notre site internet ou faites-nous parvenir une demande d’information gratuite.

Categories: Mécanique automobile
Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière