Ce que l’aviseur technique doit savoir sur la surconsommation d’huile des nouveaux véhicules

Les nouvelles générations de moteurs ont amené leur lot de technologies pour une meilleure durabilité, une réduction des émissions et de la consommation de carburant.

Les nouvelles générations de moteurs ont amené leur lot de technologies pour une meilleure durabilité, une réduction des émissions et de la consommation de carburant.

Cependant, il arrive que certains véhicules récents surconsomment de l’huile pour diverses raisons, ce qui nécessite une vérification systématique de plusieurs éléments afin d’éviter les ennuis. Voici ce qu’il faut savoir sur les problèmes liés à la surconsommation d’huile, afin de bien informer les clients sur la réparation de leur véhicule.

Pas seulement un problème d’ordre mécanique

Si après un entretien récent, on constate une baisse trop rapide du niveau d’huile, il est tout à fait normal de vérifier s’il y a des fuites existantes au niveau des joints, ou si une anomalie d’ordre physique en est la cause. Si rien n’est à signaler de ce côté, il peut être nécessaire de vérifier l’existence d’un code informatique qui correspond à un problème inhabituel d’ordre mécanique.

Lorsque toutes ces vérifications ont été effectuées et que rien n’a été constaté sur le véhicule, il s’agit possiblement d’un problème lié à la surconsommation d’huile, soit le résultat d’une erreur de programmation.

Si vous envisagez de vous lancer dans une carrière d’aviseur technique, vous devrez être en mesure d’expliquer aux clients les réparations et les ajustements à effectuer sur leur véhicule. En cas de surconsommation d’huile provenant d’une erreur de programmation, vous devrez informer les propriétaires que les logiciels sont de plus en plus responsables d’anomalies, et qu’une vérification régulière des mises à jour permet une optimisation des systèmes.

Vérification des mises à jour

Au terme de votre formation d’aviseur technique, vous serez en mesure d’expliquer les aspects techniques des différentes réparations. Il est nécessaire pour vous de savoir qu’un véhicule qui présente une erreur de programmation peut consommer jusqu’à 1 litre d’huile au bout de 500 kilomètres, lorsque les dérèglements sont importants. Si l’huile ne fuit pas au niveau des joints, cela veut dire qu’elle est probablement aspirée par le système en raison de la mauvaise programmation.

Lorsque des anomalies sont constatées, les constructeurs ne tardent pas à fournir les mises à jour. En 2013, Toyota avait prescrit un bulletin TSB (Technical Service Bulletins) pour remédier au problème de surconsommation sur des Prius, Corolla et Matrix. Une reprogrammation de l’ECM (Electronic/engine Control Module) était nécessaire pour corriger le calage. D’autres constructeurs ont dû faire la même chose.

Si aucune fuite d’huile n’a été constatée, les ateliers doivent vérifier les bulletins émis par les constructeurs concernant la surconsommation d’huile causée par les cylindrées variables.

Si l’industrie automobile vous passionne et que vous souhaitez suivre des cours d’aviseur technique, cliquez sur l’onglet « Programmes » de notre site Internet pour découvrir le contenu de notre formation et tout savoir sur les possibilités de carrières.

Categories: Aviseur technique
Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière