Carrosserie: ce qu’il faut savoir sur la fibre de carbone

Matériau léger et résistant, la fibre de carbone est de plus en plus appréciée dans l’industrie de l’automobile. Même si elle demeure plus coûteuse que la fibre de verre, elle offre des garanties de longévité et de performance. Ce n’est pas pour rien que les bolides sportifs sont, pour la majorité, dotés de carrosseries intégralement ou partiellement faites de fibre de carbone.

Avec l’évolution de l’industrie automobile, nos étudiants de l’école mécanique automobile ont certainement remarqué que différents constructeurs utilisent la fibre de carbone pour construire les carrosseries de leurs modèles. Même si cela comporte plusieurs difficultés, la fibre de carbone s’impose progressivement comme le matériau de prédilection. Voici tout ce que vous devez savoir sur le sujet !

Des garanties de performance

Début de la démocratisation de la fibre de carbone, BMW veut l’utiliser davantage

La fibre de carbone est considérée comme un produit de « luxe », mais son utilisation dans l’industrie de l’automobile n’est pas si récente que cela. En effet, les amateurs des modifications « tuning » connaissent bien ce matériau puisque ce sont les premiers consommateurs de carrosseries en carbone.

Mais, étudiants en formation conseiller en carrosserie, quels sont les avantages de la fibre de carbone ? Les arguments du poids et de la solidité sont les premiers évoqués lorsqu’il vient temps de vanter son utilisation. En effet, le but est d’augmenter la performance de la voiture tout en consolidant sa carrosserie.

Dans le segment de la consommation de masse, BMW a récemment  parié sur l’intégration de la fibre de carbone à sa nouvelle électrique I3. Même s’il ne s’agit que de l’habitacle, le défi est énorme. Il a fallu trouver les bons grades de la fibre pour assurer une production commerciale stable et sans faille industrielle.

Des obstacles financiers et industriels freinent la progression

L’intégration de la fibre de carbone a pour objectif de consolider les autres composantes de la carrosserie. Cependant, ceci a un coût très élevé ! Selon Lucintel, firme spécialisée en conseil  de gestion et étude de marché, l’usage de la fibre de carbone passera de 9% à pratiquement 13% d’ici la fin de 2015. Évidemment, la progression est lente mais elle n’arrête pas le progrès.

Sur un plan purement industriel, la carrosserie faite en fibre de carbone est pratiquement irréparable en cas de bris. En effet, une pièce de carrosserie à base de fibre de carbone devra être remplacée car la matière de composition n’est pas propice à la tôlerie comme l’acier ou l’aluminium. Par la même occasion, cela engendre des frais de remplacement.

Étudiants en formation mécanique automobile, pensez-vous que la fibre de carbone pourrait bientôt remplacer les matériaux traditionnels qui rentrent dans la construction des carrosseries ?

 

Categories: Nouvelles de l'industrie automobile
Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière