Achats de pièces: ce qu’il faut savoir sur les défis des grossistes pour fournir les ateliers

les-commis-aux-pieces-ont-en-charge-la-gestion-des-pieces-auto

Avec la modernisation du parc automobile, la multiplication des marques et des qualités de pièces, les propriétaires d’ateliers ne peuvent plus se permettre de garder en stock un large choix de pièces, comme c’était le cas il n’y a pas si longtemps. L’époque où les pièces de rechange pouvaient convenir à bien des modèles de véhicules est aujourd’hui révolue. La complexité de gestion des stocks repose aujourd’hui sur les gestionnaires d’ateliers, mais aussi sur les grossistes.

Voici ce qu’il faut savoir sur les défis que doivent relever les grossistes d’aujourd’hui, pour répondre aux besoins des ateliers.

Une connaissance du marché pour fournir les ateliers de mécanique

Pour répondre à la demande des ateliers, en pièces nécessaires à l’entretient des véhicules, les grossistes doivent aujourd’hui avoir une parfaite connaissance de leur marché, tout en faisant appel à leur instinct. Si l’informatique permet de simplifier la tâche, il faut tout de même que les grossistes puissent déterminer à l’avance, les besoins des ateliers de mécanique.

Des programmes spécialisés capables de déterminer quelles sont les pièces les plus demandées, selon les régions, permettant ainsi, d’évaluer la nature du parc automobile.

Selon l’âge du parc automobile, les grossistes doivent être en mesure de fournir des pièces pour les véhicules de plus de 10 ans, mais aussi pour les véhicules récents. Les outils d’analyse des ventes permettent de déterminer le meilleur moment pour introduire un nouveau produit sur le marché, puis de savoir également quelles sont les pièces qui tombent en désuétude.

Prendre en compte l’économie locale

Bien que les logiciels informatiques fournissent des informations précieuses, assurer les prévisions d’achat pour les ateliers et les commis aux pièces n’est pas une science exacte. Il est donc essentiel pour les grossistes de prendre en considération les facteurs environnementaux  des différentes régions. Par exemple, la fermeture d’une entreprise dans une ville peut amener les gens à faire plus attention à leur véhicule ou à remettre à plus tard une réparation.

Trouver le juste équilibre pour éviter les pertes de pièces d’autos

Le risque de sous ou sur stockage de pièces, pour les étudiants en formation commis aux pièces qui auront à gérer des marchandises, est aujourd’hui moins conséquent. En effet, c’est au grossiste que revient la tâche de trouver le juste équilibre pour éviter les risques liés à la perte de marchandise ou aux occasions d’affaires manquées. Ils doivent pouvoir fournir des gammes de produits qui se distinguent de la concurrence, tout en évitant de se lancer sur des nouveautés qui pourraient accumuler la poussière.

Si la mécanique et les automobiles vous passionnent et que vous souhaitez suivre des cours commis aux pièces, cliquez sur l’onglet « Programmes » de notre site  Internet pour en savoir davantage sur nos formations.

Categories: Commis aux piéces, Commis aux pièces carrieres
Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière