À la découverte de l’étonnante Quant 48V du constructeur liechtensteinois NanoFlowcell

Pour cette édition 2017 du Salon de Genève, NanoFlowcell a une fois de plus interpellé le public en présentant sa toute nouvelle Quant 48V.

Cette année encore, le Salon de Genève a été l’occasion pour de nombreux constructeurs de dévoiler leurs nouveaux modèles. Pour cette 87e édition, quelques petits joueurs de l’industrie étaient présents, dont le liechtensteinois NanoFlowcell. Depuis 2013, l’entreprise d’innovation automobile ne cesse de se démarquer en présentant des concepts particulièrement innovants. Pour cette édition 2017, NanoFlowcell a une fois de plus interpellé le public en présentant sa toute nouvelle Quant 48V.

Découvrez les caractéristiques techniques de ce bolide au design particulièrement séduisant.

Une technologie prometteuse

Équipée de quatre moteurs électriques 140 kW pour un total de 560 kW, la Quant 48V peut atteindre une vitesse de pointe de 300 km/h, et passer le cap du 0-100km/h en seulement 2.4 secondes! Équipée de batteries à basse tension, elle revendique également une autonomie de 1000 km !

Le bolide est équipé de la très prometteuse technologie liquide développée par NanoFlowcell. Il s’agit d’un système de motorisation électrique à base d’échange d’ions capables de provoquer la circulation d’un courant électrique.

Si la plupart des constructeurs optent pour des tensions électriques toujours plus élevées, celle du  groupe électrique de la Quant n’est que de 48 volts. Ainsi, toutes les composantes électriques demeurent sans danger au contact du conducteur ou des passagers en cas d’accident. De plus, le liquide électrolyte bi-iON est inflammable, inexplosif et sans danger pour l’environnement.

Voici pour nos étudiants en école de mécanique automobile, un aperçu du Quant 48V en vidéo :

Un constructeur qui doit faire ses preuves !

Le constructeur NanoFlowcell fait parler de lui depuis quelques années par ses concepts au design toujours réussi comme le Quant e-Sportlimousine ou le Quant F. Les fiches techniques font également rêver, et tout y est pour susciter l’intérêt de clients potentiels.

Pourtant, pour certains experts, la technologie développée par NanoFlowcell n’est pas réalisable, et il existe quelques obstacles à franchir, avant que les techniciens en maintenance automobile puissent un jour espérer voir le Quant 48V sur le marché. En effet, les stations-service ne songent pas à s’équiper en électrolytes liquides, car l’opération serait trop coûteuse et inutile, si la technologie n’est pas utilisée par d’autres constructeurs.

Nous comprenons mieux pourquoi, pour le moment, aucune date de mise en production et aucun prix n’ont été annoncés. Peut être un jour verrons-nous un cette fameuse technologie sur la route si d’autres constructeurs décident de suivre le pas.

L’industrie automobile vous passionne et vous souhaitez suivre des cours de mécanique automobile ? Cliquez sur l’onglet « Programmes » de notre site internet pour en savoir davantage sur notre formation et sur les possibilités de carrières, ou faites-nous parvenir une demande d’information pour obtenir votre trousse de renseignements gratuite.

Categories: Nouvelles de l'industrie automobile
Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière